Brent: 61.02
USD/DZD: 115.0360
EUR/DZD: 134.9100
CAC 40: 5521.92
FTSE 100: 7493.14
OR: 1278.60
djezzy pub

L’ambassadeur Benamara invité de la Tribune Algérie-éco : 40 pays africains seront représentés au Forum africain d’Alger



Tribune

Text de: admin

Image

Dernière modification: 21.04.2017

1000 participants représentant 40 pays ont confirmé leur présence au Forum africain d’investissements et d’affaires qui se déroulera du 3 au 5 décembre à Alger. Cet évènement appelé « Rendez-vous d’Alger » vu l’importance  qui lui est accordé et ce dans l’objectif  d’insuffler une nouvelle dynamique  économique basée sur partenariat interafricain entre opérateurs économiques du Continent. L’Afrique du Sud est le pays qui est le plus représenté avec une délégation constituée de 150 hommes d’affaires activant dans divers secteurs.Une centaine de journalistes seront également présents pour assurer la  couverture médiatique de ce grand évènement. C’est ce qu’a annoncé Smail Benamara, Ambassadeur Conseiller auprès du ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale qui intervenait  aujourd’hui lors de la sixième édition des Débats  de la Tribune d’Algérie-éco, organisée à  l’hôtel Emir.

Le diplomate  a déclaré que « le Forum organisé par le FCE, auquel les AE et le ministère de l’Industrie et des mines apportent leur soutien, n’a bénéficié d’aucun financement de l’Etat. Il s’est autofinancé grâce au sponsoring des entreprises publics et privés algériennes et des contributions d’institutions financières comme la Banque Africaine de Développement  (BAD), la Banque Islamique de Développement (BID) ainsi que la Banque Arabe pour le développement en Afrique (BADEA).

Mr Benamara  a rappelé que « la participation ministérielle est symbolique car ce sont les opérateurs économiques qui vont être mis en contact, les institutions sont là uniquement pour apporter un appui et un soutien ». A cet effet il a fait part de la présence «  des présidents d’une trentaine de chambres de commerce ». L’invité d’Algérie-éco a également fait état de la participation de grands hommes d’affaires africains qui viennent notamment du Nigeria, Mauritanie et de Madagascar ».

En continu