Brent: 61.02
USD/DZD: 115.0360
EUR/DZD: 134.9100
CAC 40: 5521.92
FTSE 100: 7493.14
OR: 1278.60
djezzy pub

Batimatec est une occasion pour relancer le débat sur les constructions inachevées


Image

Dernière modification: 23.04.2017

Le président du collège national des experts architectes (CNEA), Abdelhamid Boudaoud, revient dans cet entretien, sur la tenue du salon batimatec prévu du 23 au 27 avril à Alger. Mr Boudaoud estime qu’il faut saisir la tenue de cette édition pour relancer le débat sur des sujets importants du secteur comme l’efficacité énergétique dans le bâtiment, le problème des constructions inachevées et celui du foncier, sans oublier  les normes de construction.

Algérie-Eco : Le salon du bâtiment et des matériaux de construction Batimatec, n’a pas perdu sa cote auprès des professionnels du secteur malgré la conjoncture économique actuelle. L’édition de cette année prévue du 23 au 27 avril promet d’être à la hauteur des attentes des professionnels et des visiteurs. En tant qu’expert architecte, que représente pour vous cette manifestation ?

Abdelhamid Boudaoud : Le salon a toujours été une vitrine des entreprises du secteur qui veulent exposer leur savoir-faire et leurs produits. L’idée en elle-même est bien et est toujours la bienvenue car elle séduit soit le professionnel soit le visiteur.  Comment ? me diriez-vous. Il faut connaitre les besoins des visiteurs dans ce sens. Ce dernier a surtout besoin qu’on lui présente un échantillon d’une construction, pour qu’il soit au courant de toutes les évolutions du secteur. Il faut aussi impliquer l’architecte dans ce sens. Tous les acteurs qui vont participer à ce salon soit de la Promotion Immobilière, matériaux de Construction, matériels, BTPH, TP, l’aménagement, doivent utiliser les meilleurs moyens pour se rapprocher des clients et des professionnels. Il faut dire aussi que l’édition de cette année intervient dans un contexte difficile marqué par l’entame d’une nouvelle stratégie de développement économique où le secteur de l’habitat et de la construction occupe une place importante.

La nouvelle édition du Batimatec va aussi consacrer dans son programme de conférences un volet pour l’environnement notamment l’éco- construction au moment où le sujet sur la sécurité du bâtiment et sur l’efficacité énergétique alimente l’actualité. Quel commentaire faites-vous à ce sujet ?

Abdelhamid Boudaoud Président du CNEA

En continu